Archives pour l'étiquette critiques

Le syndrome des amoureux transis

Je ne suis pas une grande lectrice de romance.

J’apprécie les histoires d’amour, comme beaucoup de monde, mais seulement quand elles ne sont pas le thème principal du livre.

La raison en est simple : la romance a un nombre limité de ficelles. Ce sont généralement les mêmes vieux rebondissements cent fois vus et revus qui sévissent, et si je n’ai rien d’autre à me mettre sous la dent que des histoires de jalousie, de malentendus idiots ou d’amour interdit, l’ennui s’installe vite.

Et puis il y a ce que j’appelle le syndrome des amoureux transis. Et malheureusement, le mal apparaît parfois là où je ne l’attends pas. Continuer la lecture de Le syndrome des amoureux transis

A quoi ressemble un contrat d’édition Edilivre ?

Un lecteur du blog a eu la gentillesse de me transmettre une copie vide d’un contrat d’édition Edilivre récent. Considérant le succès de mon dernier article sur cette maison, j’ai pensé que cela pourrait intéresser plus d’une personne. En voici donc le contenu, assorti de quelques commentaires de ma part sur les passages qui m’ont interpellée.

Continuer la lecture de A quoi ressemble un contrat d’édition Edilivre ?

Les Éditions du Net, moins de souci du profit mais plus de brouillard

Il y a deux semaines, je vous livrais mon analyse d’Edilivre, maison d’édition « alternative » se vantant de mettre la publication à portée de main de tout auteur, et gratuitement s’il vous plaît. J’en concluais que leur système n’était pas nécessairement mauvais (du moins à l’heure actuelle), pourvu qu’on soit prudent et qu’on sache à quoi on s’engage en signant chez eux.

Aujourd’hui, je voudrais braquer le projecteur sur une autre marque opérant sur le même marché, parce que rien n’éclaire mieux le consommateur que de faire un peu jouer la concurrence. Sortons donc la loupe pour examiner les Editions du Net !

Continuer la lecture de Les Éditions du Net, moins de souci du profit mais plus de brouillard

Edilivre : arnaque ou nouveau modèle de l’édition ?

Avec l’essor des livres électroniques, de l’impression à la demande et de l’autopublication, le net commence à regorger de maisons d’édition « différentes », des structures qui se vantent de se démarquer des dinosaures de la littérature et d’offrir de nouvelles possibilités aux auteurs en mal de publication. Certaines d’entre elles ont des discours pour le moins alléchants. J’ai voulu me pencher un peu sur elles, histoire de savoir si j’avais tort de m’acharner à faire cavalier seul pour la publication de mes propres romans.

La première de ces « maisons d’édition alternatives », comme elle se dénomme elle-même, à m’avoir tapé dans l’œil, c’est Edilivre. Continuer la lecture de Edilivre : arnaque ou nouveau modèle de l’édition ?