3 sites innovants pour soutenir vos artistes préférés

Blogueurs, Youtubeurs, créateurs de webcomics ou de podcasts, autant de gens qu’on appelle des créateurs de contenus.

Dès que vous publiez du contenu inédit sur Internet, vous entrez dans ce cercle pas si fermé que ça. Des gens vous suivent, vous lisent, vous écoutent, même si au départ vos seuls fans se limitent sans doute à votre grand-mère et son chat.

Si vous passez un minimum de temps sur Internet, vous avez très probablement des créateurs préférés. Ce sont souvent des gens qui font ça en amateur, à côté d’un « vrai » métier, et qui pourtant ont assez de passion pour produire du contenu de qualité et assez de générosité pour l’offrir gratuitement à vos yeux ravis.

Si vous appréciez ce qu’ils font, prenez un moment pour envisager de les en remercier. Un petit mot, ça fait toujours plaisir. Et si vous pouvez les encourager financièrement, c’est encore mieux : ça leur permettra de mettre un peu de beurre dans les épinards et ne pourra que les aider à garder la motivation quand le manque de temps ou les mauvais jours se feront sentir.

Mais comment s’y prendre ? Certains créateurs ont des systèmes de dons mis en place sur leur site, mais c’est loin d’être le cas de tous.

L’option la plus simple et la moins coûteuse pour vous, évidemment, reste de désactiver votre bloqueur de publicités quand vous surfez chez eux. Ils auront souvent quelques publicités en place pour financer l’hébergement de leur contenu en ligne. (Vous pouvez paramétrer votre bloqueur pour se désactiver automatiquement sur certaines adresses web ; pas besoin de répéter la manœuvre à chaque fois que vous leur rendez visite.)

Mais si vous avez les moyens de faire un peu plus, voici trois sites qui pourraient vous intéresser.

Tipeee

https://www.tipeee.com/

Tipeee fonctionne ainsi : un créateur se crée une page chez eux, présente son travail, définit des seuils de donation et des récompenses qui y sont associées ; un peu comme sur un site de financement participatif, si vous en avez déjà utilisé un (comme pendant la campagne Ulule des Editions Hélène Jacob le mois dernier, par exemple 😉 ).

La différence, c’est qu’il ne s’agit pas d’un financement ponctuel, mais régulier. Si vous choisissez de soutenir un créateur sur Tipeee, à chaque fois qu’il publiera un nouveau contenu, vous lui verserez automatiquement la donation que vous avez choisie.

Vous pouvez paramétrer un plafond mensuel, de sorte à ne pas dépasser votre budget si l’artiste se montre particulièrement productif. Pour quelques euros par mois, vous avez ainsi accès à du contenu supplémentaire : des esquisses, des tutoriels, tout ce que le créateur pensera à vous proposer.

Cela fonctionne pour tous types de créateurs, même si évidemment certains médias ont plus de succès que d’autres. Les vidéos sont particulièrement bien loties.

Voici la page d’une personnalité bien connue du Youtube français, pour vous faire une idée : https://www.tipeee.com/usul-mes-chers-contemporains (je n’avais pas réalisé qu’Usul était sur Tipeee, ni qu’il y gagnait aussi bien sa vie, mazette !).

Si vous suivez des créateurs francophones, n’hésitez pas à leur proposer de s’y inscrire. Sur certaines pages, comme celle-ci, un formulaire dans la barre de droite vous permet même de demander que Tipeee les contacte eux-mêmes.

Patreon (en anglais)

https://www.patreon.com/

Si je devais deviner, je dirais que Tipeee a très probablement été basé sur Patreon, un site anglophone qui fonctionne exactement sur le même principe. Histoire de comparer, voici la page d’une de mes artistes préférés, une dessinatrice de webcomic : https://www.patreon.com/flipfloppery

Si vous suivez des créateurs anglophones, c’est plutôt par ici qu’il faut passer.

Flattr (en anglais)

https://flattr.com/

Et maintenant, quelque chose d’un peu différent. Sur Flattr, pas besoin de passer sur la page d’un créateur pour le soutenir. En fait, pas besoin pour un créateur de se créer une page.

Vous vous inscrivez, définissez un budget mensuel, et continuez à surfer sur le web comme vous le feriez habituellement. Certaines pages de contenu auront un bouton « Flattr » qu’il vous suffira de cliquer pour les soutenir. D’autres seront ajoutés automatiquement à votre liste de créateurs Flattr. (N’étant pas inscrite sur le site, je ne suis pas certaine de comment cette sélection automatique se fait ; le site a récemment été refondu et la FAQ n’est pas nécessairement complète non plus. Si vous êtes plus calé·e sur le sujet, n’hésitez pas à nous donnez des précisions dans les commentaires !)

À la fin du mois, votre donation est divisée entre les créateurs selon votre choix. C’est une bonne manière d’avoir toujours le même budget mensuel. Bien sûr, il faut tout de même là encore que le créateur soit inscrit sur Flattr pour recevoir votre donation.


Évidemment, soutenir ses créateurs préférés doit rester un plaisir et non une obligation. C’est le principe d’un Internet libre pour tous. Mais donner fait parfois aussi plaisir que recevoir. 🙂

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter.

Laisser un commentaire ?