Le Dragon blanc et la mythologie

Avez-vous su repérer tous les symboles cachés dans ma série Les Enfants de Prométhée ? Petit précis de mythologie grecque.

Vous le savez sans doute, Prométhée est un Titan qui, ayant volé un tison à l’Olympe pour offrir le Feu aux hommes, est puni par Zeus. Il est enchaîné à un rocher où un aigle vient chaque jour dévorer le foie qui lui repousse chaque nuit. C’est finalement Hercule qui le délivrera.

Cette partie de l’histoire est bien connue, je n’ai pas besoin de vous faire un dessin. Dans mes romans, Prométhée est une créature mystérieuse dont la seule existence permet à certains humains, les Piliers, de développer des pouvoirs hors du commun. Tout comme le feu a été le moteur du développement technologique de l’Humanité, les Piliers sont à la base de la nouvelle société.

Mais saviez-vous que le Prométhée des légendes a une femme ? Elle se nomme Pronoia. Eh oui ! Comme l’énergie pronoïaque générée par Prométhée, grâce à laquelle les Piliers peuvent utiliser leurs pouvoirs. D’après Wikipédia, Pronoia personnifie aussi la prévoyance…

Et saviez-vous que Prométhée a un fils ? Il s’agit de Deucalion, seul survivant avec sa femme Pyrrha du Déluge décidé par Zeus. Or après la destruction des anciens, la société du Dragon blanc s’est reconstruite autour de l’alliance des Nouvelles Villes, nommée Fédération Deucalion…

Pour finir, saviez-vous que l’une des filles de Deucalion s’appelle Pandore, du nom de sa grand-mère maternelle ? 😛

Une réflexion sur “ Le Dragon blanc et la mythologie ”

Laisser un commentaire ?