Les Enfants de Prométhée 2 – Premier extrait

Le défi d’écriture dont je parlais il y a une semaine se passe plutôt bien pour moi, du moins pour l’instant. J’ai écrit 9 000 mots depuis samedi, sachant que je devrais atteindre 10 000 mots d’ici à ce soir pour ne pas prendre de retard. Ça me semble tout à fait faisable ! Comme je l’avais promis, voici un extrait de ce que j’écris en ce moment (il est court ; comme il s’agit d’un deuxième tome, j’ai du mal à trouver des passages qui ne spoilent pas trop l’histoire). Bonne lecture !

Il escaladait maladroitement un cerisier non loin de la berge lorsque des raclements retentirent dans la forêt. Éric s’immobilisa. Les bruits habituels de la vie sauvage s’étaient tus, remplacés par un silence pesant. Une forme pataude apparut entre les arbres, blanche comme un fantôme dans la pénombre du petit matin, et si large que les écailles de ses flancs frottaient contre les troncs.

Le dragon s’avança jusqu’au ruisseau et baissa sa tête serpentine pour boire goulument. Le sang maculant sa gueule se répandit à la surface de l’eau en rubans écarlates.

Éric glissa une dernière cerise à peine mûre dans sa bouche et descendit de son perchoir. Il n’était plus qu’à une dizaine de mètres de lui lorsque les pupilles fendues du dragon pivotèrent avec la vivacité du prédateur et le trouvèrent là.

Éric cessa tout mouvement. Ils se fixèrent un long moment en chiens de faïence.

Ceux qui ont lu le Dragon blanc sont priés de ne pas en dire trop sur la grosse bestiole en question dans les commentaires. 😉

4 commentaires


  1. Cet extrait me met l’eau à la bouche *w*
    J’ai tellement hâte de pouvoir lire « Les Enfants de Prométhée » en entier!

    Répondre

Laisser un commentaire ?