Avis du jury : Peut mieux faire

J’ai soigneusement évité le sujet sur le blog ces derniers temps, mais il est temps de faire pénitence. Mon marathon d’écriture d’août… a fait flop. Voilà, je l’avoue, je l’admets. 18 500 mots sur un objectif de 50 000, ça n’a rien de brillant. La faute à une panne sèche d’inspiration dont je subis encore aujourd’hui le contrecoup.

Moi qui espérais avancer un maximum sur le tome 2 des Enfants de Prométhée, je suis donc obligée de bousculer mon calendrier. Je ne peux pas écrire, mais je peux corriger ! Or, j’ai encore un roman terminé dans mes tiroirs.

Dans les mois à venir, vous allez donc m’entendre parler de RÉEL, mon roman de science-fiction pour jeunes adultes (tous les détails ici). 😀 Il va passer à la moulinette d’Antidote, mon nouveau logiciel de correction très pratique (ne serait-ce que pour débusquer les répétitions dont mes textes ont tendance à souffrir).

Puis j’envisage de lui trouver des chroniqueurs, des gens qui accepteraient de m’aider à le faire connaître contre un exemplaire gratuit. Le but serait de pallier au problème qu’a connu Le Dragon blanc, qui n’a commencé à recevoir des commentaires sur Amazon que plusieurs mois après sa sortie. J’aurai le temps d’en reparler, mais si vous êtes intéressé·e ou que vous connaissez des gens qui le seraient, restez connecté·e ! Je vise pour l’instant une sortie en décembre. 😉

6 commentaires


  1. Ah ! REEL… je t’attends de pied ferme avec ce roman et pour les chroniqueurs et autres idées de communication, je suis là aussi.

    Répondre

  2. Ne te décourage pas pour ton marathon, ce n’est en rien catastrophique. Si je peux me permettre de te donner mon avis, je suis certaine que tu repartiras très bientôt avec de nouvelles idées. Laisse du temps au temps (han! l’expression toute faite).
    Garde courage pour la suite \o/

    Répondre

    1. Merci, je m’efforce de garder le moral. Ce n’est pas la première fois que j’ai un passage à vide et ce ne sera sûrement pas le dernier. Haut les cœurs !

      Répondre

  3. Ah, je comprends mieux pourquoi je ne t’ai pas trouvé sur le site!
    Bah, la page blanche arrive toujours à un moment donné, mais je te fais confiance pour repartir du bon pied!

    Et pour les lecteurs, je me doute que ce n’est pas top quand on essaye d’en vivre, mais il faut laisser le temps au temps : les amis vont en parler à leurs amis, qui en parleront à leurs amis… c’est forcément plus long que ff.net!

    Répondre

    1. De quel site parles-tu ?

      Mais oui, je sais bien, il ne faut pas que j’aille plus vite que la musique. Je n’ai pas d’autre choix que de me faire connaître petit à petit ! Disons que ça m’embête surtout parce qu’Amazon accorde beaucoup d’importance aux résultats qu’un livre obtient dans les premiers temps après sa mise en vente. Si un livre décolle bien dès le début, il est bien mieux mis en valeur chez eux (c’est un peu le serpent qui se mord la queue). D’où mon envie de ruser pour le prochain roman. 😀

      Répondre

Laisser un commentaire ?