Top 15 des meilleurs anti-héros de la fiction [2/2]

Suite et fin du top 15 d’il y a deux semaines ! Voici donc mon top 7 des anti-héros les plus classes que je connaisse. C’est parti !

HomuraN°7 – Homura Akemi (du dessin animé japonais Puella Magi Madoka Magica)

Ciel ! Une fille sur cette liste ? Hé oui, et Homura a plus que mérité cette place. D’abord très inquiétante aux yeux de Madoka, la protagoniste principale de la série, Homura se révèle en fait être une alliée, mais seulement dans le sens le moins contraignant du terme.
Car si Homura adore Madoka, elle est prête à tout, absolument tout pour sauver sa précieuse amie d’un destin funeste… Personnage tragique par excellence, Homura oscille au bord de la folie sans jamais perdre de sa fragilité.

Silver-PMS_OHASN°6 – Silver (du manga japonais Pocket Monsters Special ou Pokemon Adventures)

Attention, là il peut y avoir confusion : je parle du personnage du manga Pokémon et non du jeu Pokémon Or/Silver. Or ils n’ont ni la même personnalité, ni la même histoire. Si Silver est dans le jeu un antagoniste pur et dur, dans le manga il se révèle agir uniquement dans le but de lutter contre le kidnappeur d’enfants qui l’a arraché très jeune à sa famille et a tenté de l’endoctriner.
Et si quelqu’un voulait me signaler que Pokémon, c’est quand même un peu puéril, je répondrais zut. Silver est un personnage adorable, brillant mais trop sérieux pour son âge, et ses interactions avec Gold sont un pur bonheur.

Aleksander2N°5 – Aleksander (de la série de romans Les Livres des Rai-kirah de Carol Berg)

Je crois qu’on tombe de plus en plus sur de grands inconnus dans cette liste, mais rassurez-vous, ça ne va pas durer.
Le prince Aleksander zha Dénischkar, héritier de l’Empire derzhi, possède une cruauté désinvolte, l’arrogance de sa position et trop de fierté pour un seul homme. C’est aussi un redoutable guerrier et stratège, un charismatique meneur d’hommes, un cœur de lion qui aime aussi férocement qu’il déteste. Lorsqu’il se trouve forcé de dépendre pour sa survie d’un esclave ennemi de sa patrie, le diamant brut de son âme subit une transformation terrible et magnifique…

MagnetoN°4 – Erik Lehnsherr/Magnéto (des films X-Men: Le Commencement et X-Men: Days of Future Past)

Antagoniste culte des X-Men dans les comics du même nom, le personnage de Magneto est dépoussiéré dans les deux derniers films en date. On y retrouve un Erik plus jeune au bord de sa destinée : un homme cultivé, implacable contre ses ennemis, tourmenté par une enfance tranchée dans l’œuf par la cruauté de la Seconde Guerre Mondiale.
Erik en vient à considérer tous les humains comme une menace ; l’extrémisme couve à fleur de peau chez lui. Mais il est aussi férocement loyal et protecteur envers tous les mutants, et son point de vue se justifie malheureusement trop bien après ce qu’il a vécu.
(Et avant qu’on me pose la question, oui, un de mes personnages se nomme Éric et manipule le métal, et non, ce n’était pas du tout prémédité… Je n’aurais pas osé, quand même)

SherlockN°3 – Sherlock Holmes (de la série de romans Sherlock Holmes de Sir Arthur Conan Doyle et de la tripotée de romans, séries TV et films qui en ont découlé)

Faut-il encore présenter le fin limier de Baker Street ? Pourvu d’une connaissance encyclopédique de tout ce qui pourrait l’aider à résoudre des crimes (depuis les effets de poisons rares et exotiques jusqu’à l’aspect des cendres de centaines de variétés de tabac), mais étrangement ignare d’autres détails de la vie courante, capable tant d’épisodes de quasi-dépression en période d’inactivité cérébrale que de l’humeur la plus passionnée lorsque ses dons sont sollicités, Sherlock Holmes est un personnage des extrêmes. Impossible pour lui de se conformer aux critères des gens communs. Ce serait bien trop banal.
À noter que Sherlock se soucie en vérité bien peu du mal et du bien, et beaucoup plus d’assouvir sa soif de défis intellectuels.

Tony_StarkN°2 – Tony Stark (des comics américains Iron Man et Marvel en général, et des films qui en ont découlé)

Le personnage des comics est déjà un inventeur de génie charismatique et attachant, d’autant plus qu’il cache de profondes blessures à l’âme. Malgré son apparence de charmeur sûr de lui, Tony Stark a en effet le cœur tendre et culpabilise souvent et intensément, ce qui le conduit jusqu’à l’alcoolisme et de nombreux épisodes de dépression.
Mais c’est l’interprétation de Robert Downey Jr. dans les derniers films qui a propulsé Tony aussi haut dans cette liste : l’acteur trouve le moyen d’exacerber l’excentricité du personnage tout en le rendant plus vivant et plus passionné que jamais. Tony Start est un héros bourré de défauts, mais un héros quand même, et c’est pour ça qu’on l’aime.

Et pour finir, la place de choix de ce classement revient à…
LelouchN°1 – Lelouch vi Britannia (du dessin animé japonais Code Geass)

L’anti-héros par excellence ! Banni dès son plus jeune âge de Britannia pour être ensuite témoin de la cruauté de son père l’empereur, Lelouch grandit avec une soif de vengeance écrasante qui ne saurait être contenue que par le profond amour qu’il porte à sa sœur, Nunnally. Quant une inconnue lui fait don d’un pouvoir extraordinaire, Lelouch emploie toute sa considérable intelligence à la destruction de l’empire corrompu de Britannia et à la création d’un monde meilleur pour Nunnally. Et Lelouch ne s’épargne vraiment rien, de la manipulation sans état d’âme de tous ses alliés jusqu’au meurtre de ses propres frères et sœurs, le tout ponctué de nombreuses batailles sanglantes.
Et pourtant on ne peut qu’assister, paralysé·e d’une sorte de respect horrifié, alors que les brillants stratagèmes d’un seul homme parviennent à changer le monde… La fin de cette série m’a arraché le cœur et l’a piétiné en petits morceaux.

Ainsi se conclut ce top 15. Si je me repose la question dans un mois, je placerai sans doute ces personnages dans un tout autre ordre. Mais c’est dur, très dur de classer ses chouchous ainsi…

Alors, aviez-vous deviné une partie de cette liste ? Combien en reconnaissez-vous ? 😉

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à vous abonner à la newsletter ou au blog dans la colonne de droite. 🙂

6 réflexions sur “ Top 15 des meilleurs anti-héros de la fiction [2/2] ”

  1. J’en n’avais pas deviné un seul de cette liste là, l’autre m’était bien plus familière. Et je n’ai toujours pas regardé code geass, il serait temps !

  2. Tiens, si je m’attendais à voir Silver ici ! J’ai jamais fini de lire Pokemon Adventures, le personnage de Red me dérangeait trop… quand on connaît son alter ego des jeux versions rouge/bleu/jaune (enfin surtout ce qu’on en voit dans les versions or/argent en fait) ça fait bizarre de voir un Red si enthousiaste !
    Mais je suis bien d’accord pour dire que c’est un personnage très intéressant celui-là !

    Et bien sûr Magneto, oh la la, mon personnage préféré de toute la saga X-Men ! Sa psychologie torturée, quel bonheur…

    Lelouch Lamperouge, je m’en souviens bien de celui-là. Pourtant j’ai oublié la majorité de l’histoire… Mais je me souviens que même si Lelouch se faisait toujours comparer à Light de Death Note, j’étais carrément pas d’accord ! Lelouch je l’aime bien, mais Light…

    Oh, et, chose promis, chose due 😉

    http://img15.hostingpics.net/pics/251773WIPVer3.png
    (Oui bon… Les prisons d’un aéronef ressemblent surement pas à ça, mais imaginons !)

    http://img15.hostingpics.net/pics/374127whatLine.png
    (La tête que j’imagine que Dimitri fait toujours)

    http://img15.hostingpics.net/pics/876248Eternity.png
    (De quel couleur sont les yeux d’Eric en fait ? Je dirais marron clair au hasard mais je n’sais plus…)

    http://img15.hostingpics.net/pics/591342idek.png
    (La tête que j’imagine qu’Olympe fait au moins une fois dans chaque conversation qu’elle a avec Aaron)

    :’D

    Au fur et à mesure j’ai abandonné les couleurs (et la qualité des lignes hahaha), je sais vraiment pas les choisir correctement c’est une horreur !

    1. Aaaaah merci beaucoup Dess !! ♥♥ Je suis presque en train de rebondir contre les murs, tu me combles de bonheur ! Ces dessins sont superbes – et tu as même trouvé le temps d’en faire quatre !!

      Le premier est super bien fichu, j’adore ta vision d’Olympe en uniforme. Et je suis complètement fan de ton dessin d’Eric ! L’expression sur son visage, c’est vraiment *exactement* ça. Il fait plus vrai que nature ! (Je crois que je n’ai pas précisé la couleur de ses yeux dans la version actuelle du livre, mais dans ma tête ils sont effectivement marron. 😉 ) Je les adore tous, évidemment (et Dimitri, et l’expression d’Olympe, aaaah), mais celui d’Eric, j’ai vraiment envie de l’imprimer et de l’afficher juste au-dessus de mon bureau. <3

      Ça va m'inspirer pour le deuxième tome, tout ça, tu n'as pas idée ! Merci infiniment ! Je vais placarder ça partout sur le blog et FB. 😀

Laisser un commentaire ?